Yoga & Méditation

La pratique régulière du yoga & de la méditation avec sérieux, patience et ferveur, apporte des changements profonds et des résultats étonnants.

De mon expérience personnelle et quotidienne, depuis de nombreuses années, la pratique engagée de ces traditions me transforme.

Yoga : Des séances de Hatha Yoga sont proposées, inspirées des traditions transmises par BKS Iyengar (tradition éponyme), et Yogi Bhajan (tradition Kundalini). Ces séances peuvent être individuelles ou collectives (max 20 personnes). Elles durent entre une et deux heures suivant les cas, et s’adaptent au niveau des élèves et à leurs situations. L’on y pratique des asanas (postures), des pranayama (respirations), et des dhyana (méditation & relaxations guidées).

Les débutant·e·s, et·ou intermédiaires sont bienvenu·e·s.

Séances hebdomadaire le lundi sur le canton de Lamastre (07270).

Séances individuelles sur rendez-vous.

 

Méditation : Des séances d’initiation à la Méditation sont proposées, dans la tradition bouddhiste. Ces séances peuvent être individuelles ou collectives (max 20 personnes). Elles durent une heure, et se déroulent dans une posture assise les yeux fermés. L’on y pratique les deux techniques bouddhistes de Anapana (écoute active du souffle naturel et spontané) et Vipassana (voir les choses telles qu’elles sont à travers le corps physique, ses ressentis, ses sensations).

Les débutant·e·s, et·ou intermédiaires sont bienvenu·e·s.

Pas de séances collectives régulières.

Séances individuelles sur rendez-vous.

Comment en suis-je arrivé là ?

Un jour de 2013, les rencontres de la vie m’ont embarqué à l’improviste vers Varanasi (Benarès) et pendant 18 mois de découverte, de vie et de voyage à travers le sous-continent indien.

Benares, ville sainte et sacrée, ville de ShivA, dieu de la destruction & du changement (hindouisme). Benares, où la légende dit que l’on obtient Moksha (cessation des cycles de réincarnation) en y mourant et en y faisant brûler son corps sur les ghats du fleuve sacré, le Gange.

J’y ai certes rencontré ma dépression, mes blocages, mes peurs, mais j’y ai surtout découvert et pratiqué des outils pour en sortir. Ils émanent d’une civilisation qui m’a tout de suite parlé. Jamais je n’avais rencontré telles traditions multiples et uniques, où l’UN fait toute sa place à l’altérité.

Ces traditions assaisonnent spiritualité, philosophie, psychologie, mystique et mythologie au masala des goût, des couleurs, des odeurs et des sons incroyables. Le tout dans le concret, dans le vivant ; au présent.
 

Pour qui pratique le yoga et la méditation sérieusement régulièrement et avec ferveur, même plongé dans le chaos indien extérieur et le chaos intérieur de la psyché humaine, les résultats ne se font pas attendre.

L’Inde est un pays complexe. Je ne souhaite pas ici en éluder les parts sombres, mais il n’est pas ici question de la société indienne et de son système de castes que je connais peu et que je me garderais bien de commenter dans un sens ou un autre, par pure ignorance confessée.

En revanche, en Inde, j'ai trouvé des traditions de réelle sagesse, dont la pratique me transforme.

L’esprit se purifie chaque jour un peu plus, par la pratique quotidienne de la méditation Vipassana telle que enseignée par SN Goenka dans la lignée de Sayagyi U Ba Khin.

Le corps se transforme et vieilli en santé, par la pratique (quotidienne également) du yoga dans la tradition hindouiste, et inspirée des enseignements de BKS Iyengar, et de Yogi Bhajan.
 

Je ne suis pas un maître yogi, ni un enseignant de méditation, mais cela fait 8 ans que je cultive ces pratiques, et humblement, je suis apte à transmettre des outils, à animer des séances de pratique, et des retraites de yoga et·ou de méditation.

La transmission se fait également dans une intention d’autonomisation et d’émancipation. En effet, nous sommes avant tout étudiant·e nous-même, et un enseignement se doit d’autonomiser celui.celle qui le reçoit, de façon à ce qu’il.elle puisse s’émanciper de l'enseignant, cultiver sa propre pratique pour lui.elle-même, et ainsi avancer seul·e sur son chemin.