Guillaume.Zemor.jpg

 

Né en 1984, je grandis dans l'arrière pays provençal, à la croisée de la rivière, de la montagne, et de la mer méditerranée.

La rencontre solitaire de la vie sauvage en contact avec le végétal, se conjugue à une facilité relationnelle avec autrui, un élan spontané vers l’autre.

À L’École Freinet de Vence, un grand chêne, des copain·ine·s, une forêt comme cour de récré. Une pédagogie du vivant, du collectif, du commun, de la curiosité, de l’autonomie et de la liberté.

Les temps libres de l'enfance et de l’adolescence sont consacrés aux amitiés, à l'exploration des espaces intérieurs & extérieurs. La nature sauvage n’est jamais loin.

Formé à l’ingénierie, je prends une première tangente vers les arts du spectacle vivant, milieu dans lequel j’exerce le métier de régisseur de tournée dans la vingtaine.

À 29 ans, les rencontres de la vie m’embarquent à l’improviste vers Varanasi (Benarès) et vers 20 mois de découverte, de vie et de voyage à travers le sous-continent indien.

J’y rencontre certes le choc, le chaos, la dépression, les blocages & les peurs ; mais j’y pratique surtout des outils pour en sortir, changer, et aller sereinement vers l’inconnu de la vie.

Les traditions multiples et pourtant uniques d’une civilisation qui m’a tout de suite parlé, assaisonnent spiritualité, philosophie, psychologie, mystique et mythologie, au masala intense et incroyable de l’Inde : goûts, couleurs, odeurs, sons, rencontres etc.

Selon moi, qui pratique le yoga et la méditation sérieusement, régulièrement et avec ferveur, même plongé dans le chaos indien extérieur et le chaos intérieur de la psyché humaine, les résultats ne se font pas attendre : équilibre dansant ; centrage présent ; confiance dans le flow de la vie, j’ai vu midi à ma porte.

Je pratique quotidiennement les enseignements rencontrés lors de cette tranche de vie exceptionnelle : L’esprit se purifie chaque jour un peu plus, par la pratique quotidienne de la méditation bouddhiste Vipassana telle que enseignée par SN Goenka.

Le corps se transforme et vieillit en santé, dans la pratique quotidienne du Hatha yoga, dans la tradition hindouiste, suivant les enseignements de BKS Iyengar, et Yogi Bhajan.

Sunset-petit.JPG
Zed-Foret_avril2019-petit.jpg

De retour en France, je maintiens mes pratiques et pose mon sac à dos en Ardèche. Je rencontre et pratique la CNV de Marshall Rosenberg.

Je retrouve le sauvage, la forêt, et mon expérience de la méditation et du yoga développe ma relation énergétique et vibratoire au végétal.

Le chamanisme sylvestre émerge, et se mêle au masala oriental.

J’ouvre encore le champ des possibles, en pratiquant le Massage Thaï, appris avec David Lutt et son école Lulyani. Cela me permet de cultiver un autre type de relation aux humains et de développer le "prendre soin dans la relation" avec une pratique merveilleuse.

Le mouvement et la relation à l’autre étant très présent chez moi, c’est naturellement que l’ouverture et l’exploration des univers de la danse et du Tantra se manifestent.

L’exploration de ces champs est en cours, en plein foisonnement.

Des questionnements émergent, notamment celui du genre, des relations homme-femme (à l’intérieur & à l’extérieur) ; de la posture de chacun·e ; et celui des dynamiques sociales et sociétales qu’impliquent ces relations.

J’en tire le nom de ce projet, reflet d’un de mes champs d’investigation du moment :

Continu-Homme : Comment être un homme au XXI siècle ?

Que suis-je dans le continuum d’espace-temps qui m’amène à vivre ici & maintenant ?

Comment puis-je être utile, vertueux, cultiver la justesse, pour moi et pour les autres ?

qui suis je_petit.gif

Ma devise du moment

« Ce n’est pas moi qui fait ma vie, c’est la vie qui me fait »

 

Celle transmise par mon père

« Faire les choses sérieusement, sans se prendre au sérieux »

Sunrise-petit.JPG